Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard – Un Choixpeau d’émotions

Il n’y a pas beaucoup de choses que j’ai toujours attendues avec impatience depuis 1997, année de la sortie du premier livre de Harry Potter, mais L’héritage de Poudlard en fait partie. Après avoir lu tous les romans, regardé tous les films et essayé tous les jeux (sans jamais y adhérer), j’ai enfin trouvé un action-RPG qui me donne l’impression de faire partie de la magie de Poudlard. 

D’accord, tous les jeux vidéo n’étaient pas complètement nuls, comme le LEGO Harry Potter: The Collection, mais rien ne s’est rapproché de Hogwarts Legacy. Bien que ce jeu ne se déroule pas dans la même période que les aventures de Harry, Ron et Hermione, le château, les sorts et, surtout, l’ambiance sont toujours là. 

Comme vous l’avez sans doute remarqué en lisant l’introduction, il s’agira d’une critique essentiellement positive du nouveau titre développé par Avalanche Software en collaboration avec Warner Bros. Games, mais avant de commencer, il convient de faire une mise au point.

Le comportement de J.K. Rowling ne fait pas partie de cette critique.

Même si j’aimerais beaucoup me lancer dans une diatribe sur les tweets de J.K. Rowling, je vais me retenir. 

Ce test sera basée uniquement sur le jeu vidéo, aussi objective que possible, compte tenu des circonstances. Ce sera à vous, cher lecteur, de décider de vous-même si vous voulez consacrer du temps, de l’argent et de l’énergie à L’héritage de Poudlard. 

Pour déverrouiller l’intégralité de la critique, vous devez vous rendre au paragraphe suivant à l’aide d’Alohomora.

Je plaisante, faites défiler la page et mettez-vous dans l’ambiance magique pendant que nous disséquons le scénario, les personnages, les graphismes et toutes les bonnes choses que ce jeu a à offrir (ou pas).

Dates de sortie et prix

Hogwarts Legacy
  • 10 février 2023 pour PlayStation®5, Xbox Série X|S et PC
  • 4 avril 2023 pour PlayStation®4 et Xbox One
  • 25 juillet 2023 sur Nintendo Switch
  • Prix : de 59,90€ à 69,99€ à ce jour.

Ce test a été effectué sur PlayStation®5 en tant que membre de Serdaigle puis de Serpentard. La quête principale a été achevée en une trentaine d’heures.

Le complot, la sorcière et les nombreuses robes

hogwarts legacy guide

C’est celui qui fera le plus mal aux fans de Potter. L’intrigue du jeu a plus de trous que la chaussette qui est accrochée sur ma cheminée depuis 1997. Afin de ne pas révéler de spoilers, restons-en à l’intrigue de base. 

La chronologie se situe dans les années 1800, soit cent ans avant la franchise Harry Potter. Ne vous inquiétez pas, vous aurez toujours la possibilité de vous promener à Pré-au-Lard ou d’explorer la Forêt interdite. Cependant, vous n’aurez pas l’occasion de discuter avec vos professeurs préférés ou de monter sur le Nimbus 2000, mais il y a beaucoup d’autres balais et créatures pour vous aider sur votre chemin. 

Après avoir soigneusement créé votre personnage, vous commencez le jeu en tant que transféré en cinquième année à l’école de sorcellerie Poudlard. Comment et pourquoi commencez-vous si tard ? Ce n’est pas un sujet sur lequel nous obtenons beaucoup d’informations.

Votre mission initiale est de rattraper vos compétences en matière de fabrication de potions, de lancer des sorts et de manipuler et soigner diverses bêtes afin de réussir vos examens. Vous découvrez rapidement que vous possédez une capacité rare à voir et à vous connecter à des “formes anciennes” de magie. Un fidèle compagnon et mentor, le professeur Fig, vous aidera à démêler les intentions maléfiques de méchants avides de pouvoir ainsi que la sombre histoire de certains élèves de Poudlard. Jusqu’ici, tout va bien (et tout est familier). 

Vous aurez la possibilité d’interagir avec d’autres élèves, des gobelins, des elfes, des villageois et des vendeurs, soit en leur demandant de l’aide pour résoudre leurs problèmes, soit dans le cadre d’une quête pour apprendre une certaine compétence ou gagner des récompenses. C’est là que les choses se compliquent. 

Pour rester concis, divisons les points positifs et les points négatifs.

Plongez dans l’univers envoûtant de Hogwarts Legacy : l’Héritage de Poudlard

La variété des choix

Il y a tellement d’options quand il s’agit de l’apparence de votre personnage, de la façon dont vous vous habillez, de la façon dont vous vous présentez, la couleur de votre peau, les traits de votre visage et ainsi de suite. Vous pouvez littéralement passer des heures à changer de vêtements et d’accessoires, ou à améliorer ceux que vous avez choisis. Il ne sera pas non plus facile de choisir une baguette ou un balai. 

Vous pouvez également choisir la maison à laquelle vous appartenez, grâce à la cérémonie du chapeau de triage. Cette fonction vous permet non seulement de décider de l’endroit où vous dormirez et de la façon dont vous entrerez dans votre salle commune, mais aussi d’une quête principale qui sera différente selon que vous choisissez d’être un Gryffondor, un Poufsouffle, un Serpentard ou un Serdaigle. Bien que le Choixpeau vous recommande une maison, vous pouvez la refuser et choisir autre chose. Si vous n’êtes pas un noob HP et que vous avez un compte sur le Harry Potter Fan Club (ex Pottermore), le jeu offre la possibilité de connecter votre compte et d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires ou de répondre au Quiz du Choixpeau. 

Libérez votre sens de l’aventure et explorez toutes les opportunités excitantes qui se présentent à vous, après avoir découvert les secrets cachés de la Salle des Requêtes. Vous pourrez faire apparaître des étals, placer des pavés et même construire des maisons dans de nombreux vivariums de la salle. Cette option offre un site idéal pour se détendre et se relaxer après les quêtes du jeu. De plus, vous pourrez élever des bêtes et préparer des potions, ce qui vous permettra d’économiser du temps et de l’argent en étant autrement obligé de les trouver ou de les acheter à Pré-au-Lard ou le long des Highlands.

Exploration du château de Poudlard

C’est probablement l’endroit que je préfère dans tous les livres transformés en jeux vidéo jusqu’à présent. Pour tous les enfants qui ont grandi en espérant recevoir leur lettre d’admission à Poudlard, c’est le lieu le plus proche où ils pourront découvrir des passages cachés, des livres et des fantômes flottants, de nombreux escaliers qui apparaissent et disparaissent à volonté… C’est tout simplement magique. Les développeurs d’Avalanche se sont vraiment surpassés avec ce bâtiment grandiose. Après plus de 50 heures de jeu, j’arrive encore à me perdre dans l’abondance de pièces et de couloirs en essayant de passer de l’aile de l’astronomie au Grand Hall sans utiliser les flammes de Floo. 

Sorts et leur utilisation

Dès le début de votre voyage dans l’héritage de Poudlard, chaque instant est une occasion d’apprendre. Avec un tel choix de sorts, il est difficile de choisir un favori. Vous aurez la chance d’apprendre des sorts tels que Lumos, Wingardium Leviosa (pas Levio-saaa !), Revelio, et bien d’autres qui vous aideront en combat et en résolution d’énigmes. Oui, même la malédiction impardonnable, Avada Kedavra, est disponible pour l’apprentissage, bien qu’elle soit optionnelle. Vous pouvez refuser d’apprendre certains sorts et rester un “bon à rien”. Personnellement, j’ai sauté sur l’occasion de pratiquer mon Crucio sur des créatures mortes-vivantes.

Découvrir le bon sort pour déplacer un obstacle ou résoudre un mystère est le point fort de l’utilisation de la magie dans le jeu. Que vous choisissiez d’abattre une araignée colossale avec Confringo ou Bombarda ajoute un élément de stratégie aux batailles. Cependant, l’inconvénient majeur des sorts est qu’ils ne sont pas accessibles instantanément, ce qui vous oblige à passer manuellement d’un emplacement à l’autre, ce qui peut devenir fastidieux lors de parties intenses.

Vous pouvez apprendre n’importe quel sort en suivant des cours où ce sort est enseigné ou en accomplissant des quêtes où vous serez récompensé par de nouveaux sorts pour vos efforts.

Quêtes

La campagne de la grande histoire peut être achevée en 25 heures environ, mais le studio estime la durée totale du jeu à 50 heures, en fonction de votre empressement à vous précipiter d’une mission à l’autre. 

Si certaines quêtes, comme celle qui consiste à aider Sebastian Sallow à sauver la qualité de vie de sa sœur Anne, sont élaborées, d’autres, comme “Venomous Revenge” où vous participez à un vol d’usine, sont juste pour le plaisir. 

La progression du jeu est transparente, vous ne vous sentez pas obligé d’engranger de l’XP avec des tâches sans intérêt juste pour atteindre le niveau suivant. Bien que de nombreuses missions soient disponibles, il n’est pas essentiel de les accomplir pour atteindre la fin du jeu, ce qui le distingue de nombreux RPG d’action. 

Le monde ouvert 

Hogwarts legacy open world

En plus de la mission principale et des quêtes secondaires, le jeu propose de nombreuses autres activités. Vous pouvez passer des jours à vous promener dans les Highlands écossais, tandis que les jours se transforment en nuits et que l’hiver s’installe sous vos yeux.

Tentez votre chance aux épreuves de Merlin, ou collectez des pierres de lune et des bouchons de crapauds sauteurs. Nagez à travers les étangs, plongez dans les eaux troubles ou survolez les collines. C’était mon passe-temps favori dès que j’étais agité par certains personnages ou certaines batailles. 

Nous n’allons pas prétendre qu’il est au même niveau que les géants du monde ouvert comme Elden Ring ou The Legend of Zelda, mais il offre suffisamment d’espace à explorer tout en restant dans l’esprit des livres/films où la majeure partie de l’intrigue se déroule à Poudlard et dans les environs.

L’absence de Quidditch

Oui, vous avez bien lu, il y a des gens qui apprécient le fait que le Quidditch ne fasse pas partie de l’Héritage de Poudlard. 

Le jeu comporte tellement de quêtes annexes (plus de quatre-vingts !) que participer à des matchs serait trop compliqué. Si vous êtes impatient d’y jouer, baissez vos exigences et cherchez le jeu d’EA “Harry Potter : Quidditch World Cup” d’EA, sorti il y a 20 ans. 

Pour ceux qui apprécient un bon vol, il y a quelques quêtes secondaires comme la quête “Flight Test”, où vous gagnez vos compétences de vol afin de pouvoir affronter d’autres camarades de classe plus tard. Outre les quêtes, vous pouvez explorer librement les environs de Poudlard et d’autres terres, et le balai n’est pas votre seule option pour voler. Vous pouvez également monter un hippogriffe appelé Highwing, qui est un excellent compagnon à la fois sur terre et dans les airs. 

La carte et le menu

Hogwarts legacy taille de la map

Le menu principal du jeu est un élément auquel de nombreux développeurs devraient prêter attention. Il est facile de consulter son inventaire, de changer d’équipement, de suivre des quêtes et d’améliorer ses sorts. J’ai lu que certaines personnes pensent qu’il est écrasant, mais je ne peux pas penser à une meilleure façon de trier tous les éléments que le titre a à offrir. La carte est facile à parcourir, ce qui vous sera particulièrement utile pour parcourir le château.

Rejoignez le Club des Plaintes : Défauts et folies de l’héritage de Poudlard

Trop de choix dans certains aspects, pas assez dans d’autres

Non, ce n’est pas une erreur, la quantité de choix est à la fois un aspect positif et négatif du jeu. Par exemple, toutes les options de vêtements. À un moment donné, je ne savais pas si j’étais en train de choisir les robes de mon personnage ou si j’avais accidentellement postulé pour un emploi au service des costumes de Poudlard. Était-il vraiment nécessaire d’avoir 789989 gants à sa disposition ? En outre, pourquoi les tenues sont-elles le seul objet de collection rentable ? Cela ressemble à une solution paresseuse pour fournir à votre héros principal un moyen de gagner des pièces. 

D’autre part, il n’y a pas assez d’ennemis, de bêtes et de potions différents. 

S’il y avait un équilibre entre les deux, ils auraient trouvé le bon filon. 

Combats répétitifs et ennemis peu variés

Au début du jeu, les combats étaient passionnantes, stimulants, amusantes même. Vous découvrez rapidement que les adversaires ne sont pas très différents et que toutes les scenes de combats se ressemblent, avec parfois un troll fortifié pour faire bonne mesure. Cela devient assez répétitif. 

Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard ne propose pas non plus de mode multijoueur ou coopératif, ce qui est dommage car se lancer dans un combat avec un ami ou un allié en ligne donnerait une couche supplémentaire d’excitation. 

Des personnages plats

Pour rester dans la lignée du développement superficiel des personnages du jeu, je ne vais pas me plonger dans les personnalités et les motivations des acteurs, car elles sont malheureusement laissées assez inexplorées par le jeu lui-même. 

Qui vous êtes en tant que héros, quels sont vos antécédents ou ceux du professeur Fig, de Natsai, de Sebastian et des autres personnes que vous rencontrez sont rarement expliqués.

Bien que les personnages ne soient pas nommés de manière aussi irréfléchie que Cho Chang ou Padma Patil dans la série Harry Potter, ils n’en sont pas loin (en parlant de noms, saviez-vous que la voix du directeur Black dans le jeu n’est autre que celle de Simon Pegg ?)

Graphismes et problèmes

Malgré un paysage artistiquement bien fait, la partie technique n’est pas à la hauteur. Plus on joue, plus on a l’impression que le jeu a été développé il y a plusieurs années, ce qui, pour être honnête, n’est pas très éloigné de la vérité. L’héritage de Poudlard a nécessité cinq ans de travail, et la date de sortie était censée être en 2020, donc nous pouvons laisser passer cela (ce qui est difficile, car certains titres sortis il y a deux ans, comme Horizon Forbidden West, ou plus récents comme God of War Ragnarok, éclipsent complètement Poudlard dans le département graphique). 

Ce que je ne peux pas laisser passer, ce sont les temps de chargement prolongés dans certaines parties du jeu, comme l’ouverture des portes, ainsi que les nombreux glitches qui nécessitent de recharger et de recommencer les quêtes. Allez, on est en 2023, et la plateforme est la PS5. Pas cool. Pas cool.

8,5

Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard

En tant que fan de Harry Potter, il est extrêmement difficile de ne pas aimer le jeu. Le jeu était-il tout ce que j’espérais ? Probablement pas. On sent bien à quel point les développeurs ont joué sur la nostalgie du fandom. Cela dit, le jeu offre juste ce qu’il faut pour avoir l’impression de faire partie du monde des sorciers, tout en permettant à ceux qui ne connaissent pas les livres et les films de s’amuser. Le château de Poudlard, la possibilité de jeter des sorts et de préparer des potions, de voler et de se promener dans les Highlands éclipsent les problèmes techniques mineurs et une intrigue superficielle. Warner Bros. fait déjà allusion à une suite, et je suis sûr que le prochain jeu sera un succès encore plus grand. D’un fan à un autre : Je jure solennellement que L’héritage de Poudlard est une aventure enchanteresse qui vous transportera dans le monde des sorciers et vous laissera sous le charme. – Sara

Derniers Articles

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le...

The Outer Worlds 2:  Date de Sortie, & Dernieres News

L'attente est insoutenable pour 'The Outer Worlds 2' d'Obsidian...

A Ne Pas Rater

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le...

The Outer Worlds 2:  Date de Sortie, & Dernieres News

L'attente est insoutenable pour 'The Outer Worlds 2' d'Obsidian...

Avons-Nous Vraiment Besoin d’un Autre Borderlands ? 

Alors que Gearbox Software se prépare à dévoiler son...
Lan Di
Lan Di
Lan Di est une figure connue parmi les Chi You Men. Avec son attitude froide et calculatrice et son regard perçant, il inspire la crainte à ceux qui croisent son chemin. Mais même les méchants ont besoin de passe-temps, et Lan Di passe son temps libre en tant que collaborateur de FinalBoss, charmant les lecteurs avec son esprit malicieux et ses idées astucieuses.

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur le marché en 1996, elle a transformé le paysage du jeu vidéo, introduisant des innovations...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de "Borderlands 4" se construit comme un bouclier Nova chargé, prêt à libérer une vague d'excitation...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le monde des jeux vidéo. Cette nouvelle version du moteur de jeu d'Epic Games ouvre la...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here