Test Armored Core 6 : Fires of Rubicon


FromSoftware, le studio Japonais derrière des chefs-d’œuvre comme ‘Demon’s Souls’ et ‘Elden Ring’, revient avec ‘Armored Core 6: Fires of Rubicon’, le dernier né de sa vénérable série de méchas. Ce titre, loin de se cantonner à l’ombre des Souls, brille par son héritage et son innovation, promettant une expérience de combat mécanisé intense et une profondeur de personnalisation qui raviront les vétérans et attireront les nouveaux joueurs.

Pour ceux qui douterait de la capacité du studio à faire autre chose que des Souls-like, laissez-moi vous le confirmer : FromSoftware a frappé un grand coup. Armored Core 6 est un tour de force et une merveille pour les aficionados de combats de méchas.

Vous êtes curieux de connaître les raisons de cet engouement ? Continuez votre lecture, je vous explique ce qui fait de ce nouveau Armored Core 6, un hit en puissance.

Au-delà des Souls : Une Identité Propre

Mettons les choses au point d’entrée de jeu : Armored Core 6 n’est pas un Souls, et ne cherche pas à l’être. C’est un titre qui embrasse son identité propre, fidèle à l’ADN de la saga, où l’histoire se déploie à travers des missions indépendantes, mettant en avant l’action trépidante plutôt que la quête exploratoire. Donc, si vous avez débarqué ici dans l’espoir de retrouver un cousin des derniers nés de FromSoftware, il est sage de garder cette distinction en tête avant de vous lancer dans l’achat.

‘Armored Core 6′, c’est l’essence même de sa série, un héritage que le jeu porte avec honneur. Ce sixième opus nous propulse sur Rubicon 3, un monde éloigné où des corporations gigantesques se livrent à une guerre sans merci pour s’emparer du Coral, un matériau aussi mystérieux que précieux, convoité pour ses multiples applications. Dans la peau d’un pilote de mécha arrivé clandestinement sur cette planète, on se retrouve à naviguer entre les factions rivales, offrant nos services de mercenaire au plus offrant.

Rubicon 3 : Une Galaxie de Narration

Et c’est là que le récit prend son envol, déroulant une trame riche en rebondissements où l’on découvrira les dessous de Rubicon 3, de son passé et de cette fameuse substance, le Coral. Le parcours sera semé de choix déchirants, dessinant notre chemin et menant à un dénouement qui nous est propre. Attendez-vous à un lot de trahisons, de batailles mémorables, de surprises à foison et de stratégies militaires captivantes. 

Les protagonistes sont charismatiques, tenant le devant de la scène dans certains des moments les plus dramatiques du jeu, et les factions offrent des perspectives diverses et fascinantes.

N’attendez pas de superproduction cinématographique, mais plutôt un récit conté avec finesse à travers des vidéos soignées et des voix qui résonnent entre les combats.

L’histoire est une mosaïque de factions, dont les Rubiconiens qui élèvent le Coral au rang de divinité. Si vous grattez la surface de ce récit central, facile à suivre, vous découvrirez un univers de science-fiction d’une complexité et d’une profondeur sidérales. Rubicon 3 regorge de secrets et d’histoires enfouies, invitant à l’exploration minutieuse pour ceux qui désirent plonger dans les profondeurs de son lore.

Action et Aventure : Le Cœur de la Bataille

Les missions, bien que courtes, d’une dizaine de minutes, sont intenses et directes. Elles vous plongent au cœur de l’action, laissant peu de place à la dérive, avec des limites invisibles qui cernent nos champs de bataille. Cela ne signifie pas pour autant que l’exploration soit absente. Si vous vous aventurez hors des sentiers battus, il est probable que vous tombiez sur des coffres et des enregistrements qui enrichiront votre arsenal. Cependant, l’exploration n’est pas le pilier de l’aventure : la plupart du temps, le rythme effréné de l’action vous tiendra trop occupé pour penser à autre chose qu’à la mission en cours.

Chaque mission d’Armored Core 6 est conçue pour surprendre et défier, vous plongeant dans une aventure où la monotonie n’a pas sa place.

Un instant, vous êtes aux prises avec un boss titanesque, l’instant suivant, vous manoeuvrez agilement autour d’une forteresse en mouvement, défendez une base, vous infiltrez derrière les lignes ennemies, esquivez des tirs de satellites lasers, traquez des adversaires invisibles ou récupérez des données sous la pression du chronomètre. Ce ne sont là que quelques exemples de la richesse de cette expérience.

Ces missions, elles nous mettent au défi, nous poussant à l’adaptation, à la flexibilité. Mais le véritable tour de magie réside dans leur capacité à bousculer nos attentes, à nous surprendre au tournant. Combien de fois un briefing de mission nous aura-t-il lancés sur un objectif clair, avant que le chaos de la bataille ne vienne bouleverser tous les plans ? Ces twists inattendus nous plongent au coeur d’un conflit démesuré où tout peut arriver à tout moment.

Et que dire de la conception des niveaux ? Un domaine où FromSoftware excelle avec une aisance qui frôle l’art. Les terrains de jeu sont vastes, ouverts, taillés sur mesure pour nos méchas et leurs capacités. La verticalité devient notre terrain de jeu, nous invitant à exploiter pleinement nos propulseurs de vol, tout en composant avec des affrontements variés où l’environnement et ses abris jouent un rôle clé dans la stratégie de combat. 

Mécanique de Combat : Au Cœur de l’Arène Métallique

La mécanique des combats d’Armored Core 6 est fabuleuse, rares sont les titres capables d’offrir une expérience de combat en mécha aussi jouissive, dynamique et exaltante. À bord de votre machine de guerre, vous disposez d’un arsenal pouvant accueillir jusqu’à quatre armes – une pour chaque main et chaque épaule – manœuvrées par les gâchettes de la manette, la maniabilité est intuitive, et participe grandement à l’immersion.

Votre mécha peut aussi voler ou esquiver les attaques ennemies.  Vous avez également la possibilité de vous soigner jusqu’à trois fois par mission.

L’Atelier de Mécanique Futuriste : Construisez, Adaptez, Triomphez

Mais c’est dans l’atelier que la magie du titre opère réellement. Choisir les composants de votre mécha est une part essentielle de l’aventure que vous ne pourrez pas negliger. Chaque pièce, chaque arme modifie radicalement votre style de jeu. Un arsenal varié vous attend, avec des caractéristiques uniques, des armes pouvant cibler plusieurs adversaires simultanément ou se charger pour un effet dévastateur. La mobilité de votre mécha, sa résilience aux chocs, sa vitesse ascensionnelle – autant de paramètres influencés par le poids et les spécificités des pièces sélectionnées.

Chaque composant de votre mécha vient avec son lot d’avantages et d’inconvénients, et il vous faudra donc etre tres selectif pour avoir une chance d’accomplir votre mission. Les détails comme la capacité de charge et l’énergie déterminent l’armement que vous pouvez equiper sans risquer la surcharge ou la défaillance – des paramètres que l’on peut ajuster en optant pour les jambes adéquates ou le module d’énergie adequate, quitte à faire des concessions ailleurs. Et oui, même la précision de vos tirs, que ce soit en rafale rapprochée ou en sniping lointain, dépendra de l’équipement choisi. 

La personnalisation dans Armored Core 6, c’est bien plus que du cosmetique. Le choix des configurations sont si vastes qu’ils en deviennent vertigineux, mais croyez-moi, c’est dans cet atelier de mécanique futuriste que réside le véritable délice du jeu. Il ne s’agit pas d’acheter la pièce la plus puissante et la plus chère que l’on puisse trouver, mais de trouver celles qui correspondent à ce que l’on veut et de s’assurer que l’ensemble donne une machine cohérente et efficace, capable de remplir la mission à laquelle on va être confronté

Pour certaines missions, peut-être aurez-vous besoin d’un colosse lent et blindé, capable d’encaisser les coups durs tout en rendant la pareille avec ses canons lourds. D’autres fois, la situation exigera un mécha agile et léger, un éclair d’acier qui se faufile derrière les lignes ennemies, même au risque d’être aussi fragile qu’un avion en papier dans une tempête. Un boss vous donne du fil à retordre ? Il se pourrait bien qu’il ait une faiblesse exploitable, juste une question de trouver l’arme idéale pour simplifier la confrontation.

L’astuce pour dominer dans Armored Core 6 est la flexibilité, l’aptitude à s’adapter. N’hésitez jamais à expérimenter, à tester de nouvelles configurations. Si un objectif semble insurmontable, prenez un moment pour revoir votre stratégie et ajuster votre mécha en conséquence. Bien sûr, cela signifie investir dans un arsenal varié de pièces et d’armements – une tâche facilitée par un équilibre économique bien pensé qui assure que vous ayez toujours de quoi innover entre deux missions.

Il est essentiel de mentionner la jauge de désorientation. Touchez votre adversaire suffisament de fois et vous le verrez chanceler, le rendant vulnérable à des attaques destructives. Mais attention, cette mécanique est une arme à double tranchant : si l’ennemi vous atteint avec la même intensité, vous vous retrouverez dans la meme situation.

Durant les combats, la caméra, bien qu’elle puisse parfois nous jouer des tours dans des environnements confinés ou des arènes exiguës, obligeant a jouer du joystick droit pour la réorienter, fait le boulot et suit globalement bien l’action.

“Armored Core 6” s’ouvre à un public neophyte de la serie, plus accessible que jamais, mais garde précieusement son âme de défi. Les tutoriels sont nombreux, et le mode entraînement vous permet de vous habituer aux diverses situations de combat. Les premières missions font des offices de galop d’essai, conçues pour nous familiariser avec les commandes et la mécanique de notre mécha.

Bien que le jeu vous accueille à bras ouverts, cela signifie pas qu’il vous épargne les turbulences. La difficulté monte en flèche avec l’apparition de boss titanesques, véritables tests de compétence qui s’avèrent être les temps forts de l’aventure. Ces combats sont exigeants, vous demandant de naviguer à travers des attaques dévastatrices, qui peuvent diminuer considérablement votre capital de survie si vous n’êtes pas vigilant.

Rien que le boss de la dernière mission du premier chapitre, sera un vrai test de vos aptitudes. Il mettra à l’épreuve tout ce que vous aurez appris durant les tutoriaux. 

Pour ceux qui souhaitent simplement dérouler le fil de l’histoire et voir le générique de fin, le jeu offre plusieurs niveaux de difficulté. Pas besoin de s’équiper d’un mécha spécifique pour chaque mission ; une bonne stratégie et de l’adresse aux commandes peuvent compenser des choix de matériel moins idéaux.

Le jeu parsème le parcours de points de contrôle, véritables aires de ravitaillement où l’on peut recharger notre santé, nos munitions et nos kits de réparation. Chaque boss dispose de son propre checkpoint juste avant l’affrontement permettant de recharger la santé ou modifier l’arsenal de son mécha avant le combat. Et lorsque vous mourrez devant le boss, oui ca arrivera souvent, vous pourrez toujours adapter votre équipement avant de repartir au combat.

Quant à la rejouabilité, Armored Core 6 prolonge l’aventure bien après la première campagne grace à de multiples fins et surprises.
Completer toutes les arènes peut prendre une vingtaine d’heures, un temps de vol qui variera selon votre dextérité aux commandes, le temps passé en hangar à peaufiner votre mécha, et votre désir de répéter des missions ou d’explorer chaque recoin en quête de trésors cachés.

Mais une fois le jeu terminé, n’éteignez pas vos consoles. “Armored Core 6” s’avère être un jeu plein de surprises, dissimulant des trésors cachés dans ses replis narratifs. Le jeu nous met face à des choix critiques, chaque décision prise ouvrant la voie à des missions différentes et menant à des dénouements variés.

Dans le mode Nouveau Jeu+, l’aventure prend une nouvelle altitude avec l’apparition de missions inédites qui n’étaient pas présentes lors de la premiere campagne. De plus, des décisions inédites se greffent à certains contrats, vous invitant à naviguer sur des trajectoires alternatives qui influent sur le cours de l’histoire et les missions à venir. D’autres surprises vous attendent, mais je ne vais pas spoiler ici.

Le mode multijoueur d’Armored Core 6 peut sembler un peu comme un avion de chasse relégué à des missions secondaires, loin des combats aériens épiques auxquels on pourrait s’attendre. FromSoftware a intégré un arsenal compétitif où l’on peut mettre à l’épreuve nos méchas face à ceux d’autres pilotes, mais il faut noter l’absence d’un mode coopératif, rendant l’expérience exclusivement compétitive.

Armored Core 6 offre un mode multijoueur mais qui ne brille pas vraiment. Sans classements officiels, sans listes de matchs à parcourir, sans modes classés. Vous etes cantonés à créer ou rejoindre des salles personnalisées pour des duels ou des affrontements en trio.

Cela dit, on note que le netcode est tres bon, les affrontements sont fluides et exécutées sans accroc.

Un Spectacle Visuel et Sonore

Armored Core 6 offre une direction artistique qui vous laisse sans voix. Les designs des méchas et vaisseaux, la majesté des paysages déployés devant vous, le jeu des lumières et des couleurs, la mise en scène et le ciel de Rubicon 3 sont flamboyants… Tout cela donne vie à un univers de science-fiction qui ne manquera pas de séduire les passionnés.

Sur le plan technique, si Armored Core 6 n’atteint pas les sommets des dernières super production. Cependant la modélisation des mécha est sans faille et des animations d’une fluidité qui rendent justice à chaque articulation indépendante de ces colosses de métal. Les effets spéciaux contribuent à l’immersion en combat, bien que les décors souffrent parfois d’un manque de finition, avec des textures et des éléments qui se revelent en deça lorsqu’on s’y attarde. Cela reste un détail car dans le feu de l’action, vous n’aurez pas trop l’occasion de sortir votre loupe pour regarder les textures.
J’ai pu testé le jeu avec une Xbox Series X, et il tourne parfaitement en 60FPS, sans baisse de framerate.

Côté sonore, la bande-son s’harmonise parfaitement avec l’ambiance de science-fiction de l’aventure, oscillant entre mélancolie et épopée épique lors des apparitions des boss, bien que ces mélodies aient tendance à se fondre dans le bruit de fond ne marquent pas autant que les précédentes compositions de FromSoftware sur un Elden Ring par exemple.

Les effets sonores, eux, sont d’un excellent niveau : variés, distincts et percutants. Avec un doublage en anglais et en japonais.
Les dialogues en mission, doublés en anglais et en japonais,  requiert une écoute attentive car ils sont souvent porteurs d’indices cruciaux sur l’intrigue et les objectifs.

Movie Review Ratings
8,5

FinalBoss Verdict: Armored Core 6 : Fires of Rubicon

Armored Core 6 : Fires of Rubicon, est un émerveillement constant pour les aficionados de méchas et d’action frénétique. L’aventure est intense, exigeante, diversifiée à souhait, et conçue avec un génie créatif qui rend chaque mission plus addictive que la précédente. La direction artistique est à couper le souffle et les boss… parlons-en des boss !

Chaque confrontation est épique. Mais là où FromSoftware excelle, c’est dans sa capacité à démanteler les portails d’entrée habituels de sa saga, rendant ce nouvel opus plus accessible que jamais sans pour autant diluer la richesse et la complexité qui forgent sa réputation. C’est la rampe de lancement idéale pour les nouveaux venus.

Oui, FromSoftware a récidivé, signant une œuvre incontournable que tout amoureux de jeu d’action se doit d’essayer. Hautement recommandé, sans l’ombre d’un doute.

Derniers Articles

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le...

The Outer Worlds 2:  Date de Sortie, & Dernieres News

L'attente est insoutenable pour 'The Outer Worlds 2' d'Obsidian...

A Ne Pas Rater

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le...

The Outer Worlds 2:  Date de Sortie, & Dernieres News

L'attente est insoutenable pour 'The Outer Worlds 2' d'Obsidian...

Avons-Nous Vraiment Besoin d’un Autre Borderlands ? 

Alors que Gearbox Software se prépare à dévoiler son...
Lan Di
Lan Di
Lan Di est une figure connue parmi les Chi You Men. Avec son attitude froide et calculatrice et son regard perçant, il inspire la crainte à ceux qui croisent son chemin. Mais même les méchants ont besoin de passe-temps, et Lan Di passe son temps libre en tant que collaborateur de FinalBoss, charmant les lecteurs avec son esprit malicieux et ses idées astucieuses.

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur le marché en 1996, elle a transformé le paysage du jeu vidéo, introduisant des innovations...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de "Borderlands 4" se construit comme un bouclier Nova chargé, prêt à libérer une vague d'excitation...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le monde des jeux vidéo. Cette nouvelle version du moteur de jeu d'Epic Games ouvre la...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here