Les 15 Meilleurs Jeux Neo Geo Qui Ont Défini Une Génération

Les légendes ne meurent jamais. Aujourd’hui, nous retournons au début des années 90, époque où la Neo Geo est née. Une période d’age d’or du jeu vidéo ou de nombreuses franchises et consoles legendaires sont nees.

Début des années 90, la guerre des consoles bat son plein, la Sega Megadrive (Genesis) et la Super Nintendo (SNES) se disputent la place d’honneur sous nos téléviseurs cathodiques.

Au milieu de cette rivalité féroce, SNK, société connue pour le développement et l’édition de jeux, dévoile en 1990 la Neo Geo, avec un objectif ambitieux : faire entrer l’expérience des jeux d’arcade dans nos foyers, sans le moindre compromis.

Surnommée la “Rolls-Royce” des consoles de jeux, la Neo Geo était synonyme de luxe et offrait une expérience inégalée, celle des bornes d’arcade à la maison.

Malgré son catalogue de jeux assez limité, la Neo Geo a laissé une marque indélébile dans l’histoire du jeu vidéo grâce à des titres légendaires.

Ayant eu la chance de posséder une Neo Geo et une Neo Geo CD, c’est le cœur plein de nostalgie que je me replonge dans les meilleurs titres que la Neo Geo nous a offert.

Art of Fighting 3: The Path of the Warrior

“Art of Fighting 3: The Path of the Warrior” est l’exemple même de ce qui a fait la renommée des jeux de combats de SNK. Un scénario travaillé, qui dévoile une histoire de vengeance et de rédemption tournant autour de la rivalité épique entre Ryo Sakazaki et Robert Garcia.

Avec l’amélioration du “Spirit System”, les combats gagnent en fluidité. Chaque coup, chaque projection ou combo s’enchaîne parfaitement.

Les sprites des personnages sont énormes, les coups spéciaux diaboliques avec les ‘Hao Sho Ko Ken’ de la famille Sakazaki qui ferait passer un hadoken pour une boule de feu de débutant.

Pour la petite anecdote, Ryo a été créé en hommage à Ryu par Takashi Nishiyama qui n’est autre que le créateur de Ryu chez Capcom. (Je précise pour ce en fond de classe, je parle de Ryu de Street fighter hein.)

“Art of Fighting 3” mérite amplement sa place dans cette liste. On regrettera que la série se soit arrêtée, mais on retrouve les personnages essentiels des Art of Fighting dans les KOF, il y a pire comme lots de consolation.

King Of The Monsters

L’évocation des jeux d’arcade sonne souvent comme une invitation à se défouler, et King of The Monsters est le jeu Néo Géo idéal pour cela.

Dans King of The Monsters, vous incarnez des créatures colossales qui s’affrontent avec la farouche ambition de décrocher le titre tant convoité de, vous l’aurez deviné, King of the Monsters !

Les affrontements se déroulent au cœur de villes Japonaises, qui succombent impuissantes à la fureur destructrice des monstres.

Qu’il s’agisse d’un gorille titanesque ou d’un monstre pétrifié, rien ne reste intact – des bâtiments écrasés et des fêtes foraines anéanties aux chars d’assaut que vous pouvez utiliser comme projectiles contre vos adversaires.

Le gameplay est simple, fun et a un gout de reviens-y ! Difficile à classifier, King of The Monsters est une sorte de jeu de catch entre géants !

Chacun des 6 monstres possède son propre style d’attaque, et la satisfaction de terrasser un adversaire dans le décor d’une ville en ruines est tout simplement inégalée.

Au milieu de jeux de combat plus conventionnels, “King of the Monsters” offre une véritable bouffée d’air frais.

C’est l’un des premiers jeux Neo Geo auxquels j’ai eu le privilège de jouer, et la cartouche était toujours à portée de main. Un concentré de fun et de plaisir.

Blazing Star


Autre spécialité de la Neo Geo, les Shoot-Them-Up. Suite de Pulstar, “Blazing Star” vous plonge dans un monde où la survie dépend de votre agilité, mais aussi de la puissance de feu de votre vaisseau. Chaque niveau vous entraîne au milieu de vaisseaux ennemis et de boss tous plus gros les uns que les autres. La difficulté monte crescendo et devient littéralement hardcore vers la fin du jeu.

Proposant une pléthore de vaisseaux, chacun avec son propre ensemble d’armes et de tactiques.

Le jeu était une vitrine de ce que la Neo Geo pouvait réaliser graphiquement, avec une intro sublime.

“Blazing Star” incarne véritablement l’essence du genre shoot-em-up sur Neo Geo et un must have de la ludothèque de la Neo Geo. 

SNK vs. Capcom : SVC Chaos

J’en ai rêvé, Capcom et SNK l’ont fait. “SNK vs. Capcom : SVC Chaos” est le crossover des deux monstres sacrés du fighting game. Après une version Capcom sur Dreamcast avec l’excellent Capcom vs SNK, SNK nous offre une version Neo Geo avec ce “SNK vs. Capcom : SVC Chaos”.

Le scénario prend place dans un futur postapocalyptique, les célèbres tournois de combat Garcia Financial Clique (SNK) et Masters Foundation (Capcom) traversent une crise majeure : la plupart des combattants ont disparu. Ils sont pris dans une guerre entre l’Ordre et le Chaos, qui permettra au vainqueur de retourner dans son époque d’origine.

Le gameplay, tiré des King Of Fighters, réussi à intégrer les personnages de Capcom a la perfection.

L’attrait de ce SNK vs. Capcom : SVC Chaos, et sa raison d’être dans la liste des meilleurs jeux Neo Geo, est bien évidemment son roster.

L’excitation de voir Ryu affronter Kyo Kusanagi ou Terry Bogard se mesurer à M.Bison, justifie à lui seul de posséder cette cartouche. Bien que ce n’est pas le meilleur jeu de combat de la Rolls des consoles, il a définitivement sa place dans la liste des meilleurs jeux Neo-Geo.

Par ailleurs, un des derniers titres sorti sur la Neo Geo.

 World Heroes Perfect

“World Heroes Perfect” était la réponse de SNK à Street Fighter 2 de Capcom. World Heroes Perfect mettait en scène des personnages inspirés de différentes époques et traditions.

Sa caractéristique principale était la jauge “Hero”, un mécanisme qui récompensait les joueurs pour leur agressivité, ce qui rendait les combats rapides et exaltants.

“World Heroes Perfect” s’est taillé une place de choix dans la ludothèque de la Neo Geo, bien qu’il n’est pas laissé la même empreinte indélébile qu’un Street Fighter.

Last Blade 2

Se déroulant à la fin de la période Edo au Japon, ce Last Blade 2 offre un récit travaillé, comme à l’accoutumé avec SNK, autour de la vie et de la mort.

La particularité de Last Blade 2 réside dans ses deux styles de combat, la vitesse et la puissance. Le mode Vitesse vous permet d’enchaîner des combos comme dans les jeux de combat animés, tandis que le mode Puissance vous donne une attaque déblocable et plus d’options pour combiner avec des super mouvements.

Last Blade 2 dispose également d’un bouton “Deflect”, qui est en fait une mécanique de parade/contre-attaque.

Ce système rend le gameplay de Last Blade 2 fluide et dynamique.

Bien que souvent comparé à tort à Samurai Shodown, Last Blade 2 est plus proche des autres jeux de combat, du moins en termes de gameplay, avec plus de combos et un rythme plus soutenu que la série des Samurai Shodown.

Pour les fans de jeux de combat à l’arme blanche, “Last Blade 2” offre une direction artistique époustouflante, et un gameplay vif. Difficile de passer à côté de ce titre.

Samurai Shodown II

Une œuvre d’art est le terme le plus adéquat qui me vient pour ce Samurai Shodown II. Avec son ambiance budoshi très réussi. Tout comme Last Blade 2, ce jeu se différencie par les combats à arme blanche.

Le style samouraï est bien représenté, où la moindre erreur peut s’avérer fatale vu la quantité de dégâts monstrueux que peuvent retirer certains coups, donnant lieu à des combats stratégiques qui vous demanderont une grande concentration.

Là où un Last Blade 2, est punchy et demande une maîtrise des combos, ce Samurai Shodown II requiert une connaissance de son personnage, et une exécution sans failles afin de faire mouche sur chaque touche.

Les musiques sont sublimes et participent à l’ambiance de ce Samouraï Shodown 2.

Avec des personnages aussi variés que charismatiques SNK nous propose là un choix très complet pour un deuxième épisode.

Samurai Shodown II a toujours été pour moi et pour beaucoup de joueurs un des épisodes les plus appréciés de la série. Un des meilleurs jeux de la Neo Geo.

The King of Fighters ’98

Cinquième opus de la série, ce KOF’ 98 ne disposait pas vraiment de scénario, chose assez rare chez SNK. C’était juste un prétexte pour que toute la bande de combattants de l’univers SNK s’affrontent encore.

Le roster de ce KOF’98 propose 38 combattants différents et 13 versions alternatives. Disposant de 2 modes de jeux distincts, Advanced, un peu similaire a celui de KOF 97 et Extra, proche de ce que proposait KOF 95. Les Ultimate Super Special Moves sont de la partie et ajoutent du piquant à chaque combat.

Ce KOF 98, est très soigné graphiquement, et dispose d’animations à la hauteur.

The King of Fighters ’98 est certainement le meilleur King of Fighters, un mix parfait entre tout ce qui a fait les renommé de ses prédécesseurs. Un must have pour la Neo Geo.


Metal Slug X


Si vous avez eu l’occasion de mettre les pieds dans une salle d’arcade, il est fort probable que vous alliez déjà croiser un Métal Slug.

La série “Metal Slug “, c’est une explosion d’action, d’humour et de charme pixelisé.

À chaque épisode, les joueurs étaient entraînés dans un monde d’action frénétique, affrontant une horde d’ennemis avec une myriade d’armes à leur disposition.

Metal Slug X est sorti après un épisode 2 un peu décevant.

Bien que relativement court, ce Métal Slug X, est un jeu sur lequel on revient dessus dès que possible.

La caractéristique principale de la série était son animation, dessinée à la main et à son gameplay teinté d’humour. La variété des véhicules et des armes, ainsi que le jeu en coopération, font de chaque mission un déferlement de fun et de chaos.

Metal Slug X fait partie de ces jeux qui ont marqué l’histoire de SNK et de la Neo Geo, et si vous ne vous y êtes jamais essayé, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Garou: Mark of the Wolves

Fatal Fury à toujours été ma franchise favorite sur Neo Geo, et ce dernier épisode est pour moi le meilleur.

“Garou : Mark of the Wolves”, a apporté un vent de fraîcheur et de nostalgie au genre du jeu de combat. Sorti en 1999, il bénéficie de tous le savoir faire emmagasiné par SNK en matiere de jeu de combat.

Coté scénario, SNK a encore travaillé et nous livre un lore de grande qualité qui cloture la serie Fatal Fury avec brio.

Il offre également une nouvelle génération de combattants tout en rendant hommage à la vieille garde, avec notamment un Terry Bogard vieillis, mais diablement charismatique.

Les mécanismes du jeu sont soignés, et se rapprochent grandement de l’excellentissime Street Fighter 3: 3rd Strke.

Ce “Garou : Mark of the Wolves” est plus accessible que la majorité des titres de SNK, ce qui a grandement participé a son succès. Finis de vous casser les pouces pour sortir un Super Spécial. Les Quarts de cercles arrières, demi-cercle avant sont mis au placard au profit de commandes plus intuitives.

Le système “T.O.P.” (Tactical Offense Position) vous propose de choisir une portion de votre barre de vie, lorsque votre santé se trouve dans cette portion, cela débloque certains super spécial TOP, et d’autres bénéfices tel, regeneration de santé, dégats augmenté. Cela ajoute une grosse dimension stratégie aux combats.

“Garou : Mark of the Wolves” propose également une mécanique de “Just Defend” qui vous permet de regagner un peu de vie, et de bloquer n’importe quelle attaque sans avoir la jauge de défense entamé. En gros, c’est un système similaire au parry de SF3 3rd Strike. Le gameplay est à mon avis le plus riche que SNK nous est offert dans un jeu de combat.

Vous cherchez le meilleur jeu de la Neo Geo, ne cherchez plus, c’est “Garou : Mark of the Wolves”.

Real Bout Fatal Fury Special

“Real Bout Fatal Fury Special” est le ‘Real Bout’ le plus abouti, bien qu’étant le numéro 2 dans la série des Real Bout (Oui le Real Bout 2, est actuellement le 3).

Ce “Réal Bout Fatal Fury Spécial” affine le système de combat et introduit de nouveaux personnages.

La mécanique de combat à plusieurs niveaux offre une profondeur stratégique, permettant aux joueurs de passer d’un plan à l’autre pour esquiver ou attaquer. Le jeu se distingue également par sa fluidité d’animation et ses graphismes détaillés.

“Real Bout Fatal Fury Special” offre un contenu plus dense que son remplaçant ‘Real Bout Fatal Fury 2’, avec des intro de match, plus de coups spéciaux, des bords de décors destructibles, des boss cachés, et encore des versions EX de certains perso (Andy, Mary, Billy and Tung Fu Rue).

Difficile de comprendre pourquoi SNK a fait moins bien avec la suite de ce Real Bout Spécial. Mais à mon avis si vous ne devez choisir qu’un seul Real Bout, c’est le Special.

Magician Lord

“Magician Lord”, un des titres de lancement de la Neo Geo, est une véritable ode au genre action-aventure. Ce jeu vous plonge dans un univers fantastique, où vous incarnez un puissant magicien en quête de huit tomes mystiques pour vaincre un sorcier maléfique. Les graphismes, avec leurs couleurs vibrantes et leurs décors détaillés, illustrent parfaitement le monde mystique du jeu. Le sprite des personnages sont à l’image de ce que fait SNK…Énorme.

Mention spéciale pour ce titre qui dispose d’une bande son extraordinaire.

La difficulté, typique des jeux de l’époque, représente un vrai défi et ferait passer Elden Ring pour une promenade de santé.

La particularité de “Magician Lord” réside dans sa capacité à transformer le personnage principal en différentes formes, chacun est dotée de pouvoirs uniques, offrant une variété de styles de jeu.

C’est un classique qui mérite sa place dans l’histoire de la Neo Geo pour son ambiance envoûtante et son gameplay innovant. Magician Lord est le Castlevania de la Neo Geo.

Aero Fighters 2

https://www.youtube.com/watch?v=wbdLuRJaTXg

Encore un shoot’em up avec cet “Aero Fighters 2” qui est une pépite souvent sous-estimée. Vous pouvez choisir parmi une variété d’avions de chasse, chacun représentant un pays différent et doté d’armes uniques. Les niveaux sont diversifiés, allant des villes métropolitaines aux paysages enneigés. Les ennemis et boss offrent une pluralité rare pour le genre, Ddes jets, des hélicoptères, des véhicules terrestres… La variété est vraiment étonnante.

“Aero Fighters 2” est très jolie, dispose d’une bande son qui colle bien à l’ambiance du jeu, et offre une durée de vie conséquente, d’autant que vous devrez finir le jeu 2 fois pour voir la fin.

Ce qui distingue “Aero Fighters 2”, c’est son mélange d’humour et d’action, une combinaison rare dans le genre. Les graphismes colorés et les mécanismes de jeu accrocheurs font de ce jeu un classique pour les fans de shoot’em ups.

Viewpoint

Développé par Sammy, “Viewpoint” se distingue de 2 façons. Premièrement, le jeu est très dur, et quand je dis très dur, je pèse mes mots. Bien que disposant d’une maniabilité simple et sans fioritures, il vous faudra une bonne dose de patience, et d’apprentissage des boss pour en venir à bout, mais le jeu en vaut la chandelle.

Deuxièmement, “Viewpoint” était un Ovni lors de sa sortie en 1992. Sammy, le développeur derrière ce titre légendaire, a utilisé une technologie avant-gardiste pour l’époque avec des graphismes 3D pré-rendus et redessinés en 2D, une prouesse pour l’époque. “Viewpoint” aurait pu sortir sur Playstation qu’il n’aurait pas dénoté, un vrai tour de force.

Les graphismes du jeu sont exceptionnels, avec des environnements originaux et un design des ennemis très varié, allant de parties de décors animés à des insectes et à des vaisseaux spatiaux. Les textures, les couleurs et les décors changent drastiquement d’une phase à l’autre, proposant une immersion visuelle profonde, du cœur d’une station spatiale gigantesque à des planètes exotiques.

Les sprites de “Viewpoint” sont remarquables, offrant une illusion de 3D convaincante.

Côté gameplay, “Viewpoint” se joue avec une perspective isométrique unique et un angle de caméra à 45 degrés qui donne vraiment la sensation de jouer dans un jeu en 3d, c’est bluffant.

La bande-son est mémorable, est certainement l’une des meilleures de la Neo Geo.

Si vous n’êtes pas du genre à vous laissez décourager par les challenges hardcore, “Viewpoint” est un trésor que tout possesseurs de Neo Geo se doit d’avoir dans sa ludothèque. 

Super Sidekicks 2

Ah, l’euphorie du ballon rond ! “Super Sidekicks 2” a apporté le frisson du football sur la Neo Geo.

Ici, on est loin de la simulation d’un FIFA, non “Super Sidekicks 2 “, c’est de l’arcade et du fun. Le Virtua Striker de la Neo Geo.

Dans ce deuxième épisode, finis la SNK cup, et place a la World cup.

Ce jeu se distingue par ses graphismes raffinés : les sprites des joueurs sont plus grands et présentent un niveau de détail plus élevé. On remarque une diversité appréciable dans l’apparence des joueurs – des nuances de couleur de peau aux styles de coiffure variés – offrant une représentation plus réaliste et individualisée de chaque joueur.

La perspective du terrain de jeu a été repensée pour une expérience plus immersive. Le point de vue s’apparente désormais à celui d’un spectateur dans les gradins, avec une attention particulière portée aux détails du gazon et une palette de verts plus réaliste.

En termes de gameplay, “Super Sidekicks 2” a gagné en précision. Le jeu introduit un bouton supplémentaire permettant de changer de joueur à volonté, corrigeant ainsi certains défauts de gameplay du premier opus. Les équipes sont distinctes en termes d’attributs tels que la technique, la défense, la vitesse, l’attaque et la puissance de tir, ce qui reflète fidèlement les caractéristiques réelles de chaque équipe nationale.

Le jeu intègre également une “opportunité de but”, activée lorsqu’un joueur est bien positionné face au but, conduisant à une vue en première personne pour le tir.

Je ne peux pas parler de Super Sidekicks sans mentionner le système de fautes. Il est possible de donner des coups à son adversaire, et si par chance vous écopez seulement d’un carton jaune, il est toujours possible de réparez cette injustice en poussant l’arbitre pour finalement le voir sortir le fameux carton rouge. À ne pas reproduire sur les vrais terrains de foot, mais tellement fun dans ce jeu.

Vous l’aurez compris ce “Super Sidekicks 2” reste fidèle aux cotées arcades tout si caracteristique de la Neo Geo. C’est un titre incontournable pour la Rolls des consoles si vous êtes un tant soit peu un amateur de football.

Conclusion

Il est temps de clore cette liste des 15 meilleurs jeux de la Neo Geo, une tâche complexe étant donné l’héritage riche et diversifié de cette légende du jeu vidéo. La Neo Geo, souvent surnommée la “Rolls Royce” des consoles, n’a jamais autant mérité ce titre qu’aujourd’hui. Depuis son lancement en 1990, avec un prix initial de $649 (l’équivalent du double aujourd’hui, ajusté à l’inflation), elle s’est imposée comme une légende difficile d’accès.

Mais le phénomène de la Neo Geo va bien au-delà de sa valeur monétaire. La communauté retrogaming, en constante croissance, témoigne de l’attraction durable de cette console, renforçant ainsi la cote des jeux et de la machine elle-même.

Posséder aujourd’hui une Neo Geo MVS en bon état, c’est s’attendre à dépenser au moins $700, sans compter les cartouches qui peuvent dépasser allègrement les $1000. Mais l’expérience unique qu’offre cette console justifie pour beaucoup cet investissement.

Pour ceux qui désirent revivre ces classiques sans se ruiner, des alternatives modernes existent, comme les compilations sur les consoles actuelles ou les émulateurs, rendant ces jeux légendaires accessibles à un public plus large.

L’héritage de la Neo Geo perdure, non seulement dans les collections de ses fidèles, mais aussi dans l’esprit de tout joueur qui a eu le privilège de tenir entre ses mains une de ses mythiques manettes.

Derniers Articles

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le...

The Outer Worlds 2:  Date de Sortie, & Dernieres News

L'attente est insoutenable pour 'The Outer Worlds 2' d'Obsidian...

A Ne Pas Rater

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le...

The Outer Worlds 2:  Date de Sortie, & Dernieres News

L'attente est insoutenable pour 'The Outer Worlds 2' d'Obsidian...

Avons-Nous Vraiment Besoin d’un Autre Borderlands ? 

Alors que Gearbox Software se prépare à dévoiler son...
Lan Di
Lan Di
Lan Di est une figure connue parmi les Chi You Men. Avec son attitude froide et calculatrice et son regard perçant, il inspire la crainte à ceux qui croisent son chemin. Mais même les méchants ont besoin de passe-temps, et Lan Di passe son temps libre en tant que collaborateur de FinalBoss, charmant les lecteurs avec son esprit malicieux et ses idées astucieuses.

Les 15 Meilleurs jeux de la Nintendo 64

Lorsque la Nintendo 64 a fait son entrée sur le marché en 1996, elle a transformé le paysage du jeu vidéo, introduisant des innovations...

Borderlands 4 : Que nous réserve l’avenir en matière d’histoire et de gameplay ?

Dans l'univers toujours plus vaste de Borderlands, l'attente de "Borderlands 4" se construit comme un bouclier Nova chargé, prêt à libérer une vague d'excitation...

Les Meilleurs Jeux Unreal Engine 5 à Venir

L'avènement d'Unreal Engine 5 marque une révolution dans le monde des jeux vidéo. Cette nouvelle version du moteur de jeu d'Epic Games ouvre la...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here